Haut
Actualités

Taekwondo. Le Niortais Noah Garcia vise les sommets

Tout récent médaillé de bronze aux championnats de France juniors, Noah Garcia va intégrer le pôle France de Strasbourg. Une grande étape dans la progression du sociétaire du Taekwondo club niortais.

Juste après son entraînement, au dojo de L’Acclameur, samedi 14 mai, Noah Garcia vient à notre rencontre dans son kimono de taekwondo impeccable noué d’une une ceinture rouge avec deux barrettes : l’étape juste avant la ceinture noire. Médaillé de bronze aux championnats de France juniors au mois de mars à Clermont-Ferrand, l’adolescent de 14 ans revient sur cet épisode avec lucidité. Après avoir remporté mes deux premiers combats avec des marges de points importantes, ​j’ai perdu en demi-finale face à l’un des favoris de la catégorie. ​Par la suite, Noah remporte le combat pour la médaille de bronze. J’étais content car je ressortais de la période Covid durant laquelle je n’ai pas eu beaucoup d’entraînement​, relativise le Deux-Sévrien. Et le fait de me dire que j’ai réussi à concurrencer des garçons qui ont pu s’entraîner, eux, normalement grâce à leur diplôme de haut niveau, ça m’a reboosté ».

Un statut de sportif de haut niveau

Pour atteindre ce haut niveau dont parle celui qui est passé par l’École niortaise de taekwondo et le Sojjok Kwan de Niort, il faut intégrer un pôle France. ce qui sera fait à la rentrée prochaine à Strasbourg. J’étais très très content quand j’ai appris que ma candidature était retenue », ​confie Noah Garcia. Il y a eux quelques petites larmes qui sont sorties pour ma part et pour mes parents ». ​Des larmes de joie pour celui qui a de grands rêves dans son sport. Un mélange de sentiment pour ses parents. J’ai eu un sentiment mitigé car j’étais content et triste à la fois », ​explique le papa Johnny. C’est une belle surprise qui nous est parvenue mais on ne s’attendait pas à ce que ça soit aussi rapide car il y a très peu d’élus ». En fait il y a eu trois réactions différentes au moment où on a appris la nouvelle »,​ajoute la maman Anne-Gaëlle encore émue au moment de se confier. Noah a explosé de joie, mon mari était mitigé et très heureux lui et pour moi c’était l’effondrement ». ​Un départ aussi jeune qui n’est pas facile à digérer pour une famille unie. A 14 ans, partir loin de la maison c’est compliqué », ​se rend compte avec beaucoup de lucidité le sociétaire du Taekwondo club niortais. Tout mon travail paie enfin et je vais pouvoir partir pour performer plus ».

« Pour le club, c’est notre locomotive »

C’est donc à la rentrée de septembre que celui qui mesure 1,70 m et pèse 47 kg va rejoindre l’Est de la France. Il intégrera également un lycée alsacien avec le statut de sportif de haut niveau qui lui permettra d’avoir un emploi du temps aménagé. Déconcertant de maturité, Noah a pris la pleine mesure de sa situation alors que ses parents et surtout sa maman ne semblent pas encore tout à fait avoir digéré le départ de leur premier garçon (ils ont un deuxième garçon de 11 ans qui pratique également le taekwondo). J’essaie de rassurer ma maman parce que j’aimerais partir posé dans la tête », ​confie l’adolescent. Ce départ au pôle France est également synonyme de départ du Taekwondo club niortais. Pour le club, c’est notre locomotive », ​reconnaît le président Philippe Chollet. Noah évolue désormais dans des catégories où les médailles sont très dures à obtenir. C’est pour cela que les instances de la fédération mettent beaucoup d’espoirs en lui, d’autant plus qu’il n’est qu’en Junior 1 (il y a trois années de Junior NDLR)​. Il a un potentiel physique et une volonté que peu de jeunes affichent. On est très content de ce qui lui arrive et on le serait encore plus s’il reste licencié chez nous ». ​La décision appartient désormais à Noah qui ne manquera pas de sollicitations de la part de grands clubs à en croire le président du club niortais.

À la recherche de partenaires

Intégrer le pôle France ne garantit pas à Noah un financement automatique pour ses différentes compétitions. Les structures prennent en charge les financements avec une sélection selon le ranking (classement). En effet, les taekwondoïstes sont aidés par les pôles selon leur classement. Nous allons entamer des démarches auprès d’équipementiers et autres partenaires », confient les parents de Noah Garcia.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *